Financer l’amorçage de ma start-up

Le financement de l’amorçage, point de démarrage de toute start-up, est aujourd’hui la phase la plus délicate. Elle devient même un véritable parcours du combattant pour beaucoup d’entrepreneurs. Mais est-ce par manque de dispositifs de financement ? Ou plutôt par manque de connaissance des différentes solutions et de l’articulation entre-elles ?

Afin de faciliter l’accès au financement d’amorçage et d’éclairer les porteurs de projet sur la meilleure solution de financement à choisir en fonction de leur maturité et de leur produit, nous nous sommes associés à la plateforme de notation Estimeo et rédigé un guide concret et pratique sur le sujet.

Télécharger le livre blanc du financement de l’amorçage

Financer l'amorçage de ma start-up

Vous trouverez dans cet ouvrage des exemples concrets, des témoignages, ainsi que des informations pratiques sur comment bien préparer son plan de financement, en articulant différentes solutions.

Car bien réussir le financement de son entreprise revient à activer le bon financement au bon moment !

Voici quelques principes de base à retenir :

  1. Rassemblez d’abord des fonds propres mais ne diluez pas votre capital trop tôt.
  2. Faites effet de levier avec les financements obtenus. En théorie lorsqu’on n’en n’a pas besoin, il est plus simple d’aller débloquer de nouveaux financements.
  3. Visez en priorité les financements les moins coûteux pour votre entreprise : subvention, prêt d’honneur, emprunt bancaire, CIR, CII.
  4. Réfléchissez bien à qui et comment vous ouvrez votre capital :  lever des fonds de cette manière-là est une décision stratégique pour l’avenir de votre entreprise !
  5. Travaillez votre réseau : plus vous avez un carnet de contacts qualifiés, plus ce sera simple de trouver du financement, que ce soit de façon directe ou par des mises en relation.