Gérer ma love money : BSA Air

Un mode de financement très en vogue actuellement est celui des BSA Air ou “bon de souscription d’actions – accord d’investissement rapide”. L’avantage : lever des fonds au capital sans avoir à déterminer la valorisation de l’entreprise. 

Dans ce cas, vos investisseurs “love money” ne vont entrer au capital qu’à la survenance d’un événement ultérieur, comme par exemple une levée de fonds future. Et c’est à ce moment-là que la valorisation sera déterminée. 

En revanche, cela veut dire que vous allez probablement devoir intégrer ces personnes à votre capital à terme et qu’elles auront voix au chapitre lors de vos assemblées générales. Et vous devrez gérer leur sortie à un moment donné. Gardez en tête que tout cela peut prendre un temps considérable en négociation et en gestion administrative, même si les BSA Air permettent de le décaler à plus tard. 

Aller plus loin : https://resources.thefamily.co/8e274371f4394f1589f0e3b0f371a4ae

Témoignage

« Nous avons choisi de passer par des BSA Air en parallèle des royalties pour mobiliser des investisseurs qui étaient attachés à l’equity, soit pour des raisons patrimoniales soit parce qu’ils souhaitaient mettre un pied dans l’entreprise, en vue d’une levée de fonds future. Par contre, pour les 2 types de financement, nous avons proposé le même multiple de rendement.

L’enjeu avec les BSA Air est de bien définir le cap et la méthode de calcul de la valorisation, selon les différents scénarios possibles. Nous avons défini une enveloppe pour 3 ans, que nous utilisons toujours pour compléter la levée de fonds. »

Pierre-Marie Muller, IziCamp